icon-account icon-glass
Frais de port gratuits à partir de 39€

Contrairement aux idées reçues la mode éthique n’est pas plus chère

Publié par Márcia de Carvalho , le

la mode éthique moins chère

L’intérêt pour la mode éthique et responsable est grandissant. Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir adopter une manière de consommer plus durable et plus respectueuse de l’environnement. Cependant, on remarque très rapidement que les vêtements de la mode éthique affichent des prix souvent plus élevés que ceux que l'on retrouve dans les grandes enseignes.

Pourquoi cette différence ?

Nous allons essayer de vous expliquer pourquoi la mode éthique au delà de l'étiquette n’est finalement pas si chère.

Il existe des coûts cachés derrières vos vêtements à bas prix

Lorsque l’on consomme des vêtements à petit prix, comme ceux que l’on retrouve chez les grands distributeurs de la mode, on oublie souvent le réel prix qui se cache derrière : le coût écologique + le coût social.

On oublie à travers ces prix l’ensemble des impacts environnementaux de la consommation de cette mode aussi appelée la Fast-Fashion :

  • Production de coton très gourmand en eau,
  • utilisation de pesticides interdit en Europe par les agriculteurs pauvres sans protection,  
  • fabrication de matières synthétiques dont les particules se retrouvent dans les organismes des animaux marins,
  • teintures toxiques polluant les rivières,
  • émission de CO2 des transports qui font faire plusieurs fois le tour du globe à nos vêtements...

Nous voyons tous les jours dans les médias les conséquences de cette contribution très négative au changement climatique.

Derrière ces prix se cachent aussi des drames sociaux avec des hommes mais plus souvent des femmes et parfois même des enfants obligés de travailler dans des conditions violant leurs droits fondamentaux. Leurs salaires sont bien souvent inférieurs au minimum vital. Sans compter toutes les maladies développées par ces ouvriers en contact direct avec les particules toxiques des pesticides et des teintures.

Toutes ces conséquences environnementales et sociétales ne sont pas intégrées dans le prix de ces vêtements :

Par exemple pour un Jean vendu 18 € chez Primark

Fast fashion contre mode éthique

Le coût réel moyen sera le suivant :

  • 8000 litres d'eau pour faire pousser le coton pour un seul jean
  • 1 litre de pesticide toxique interdit en Europe
  • 2 kilos d'engrais chimique
  • 2,5 € pour la journée d'un agriculteur pauvre avec toute sa famille (pour la plantation, le traitement chimique, et la récolte)
  • quelques litres de teinture toxique rejeté dans les rivières sans filtrage
  • 2,5 € pour la journée de la jeune fille qui fait la teinture sans protection
  • 2,5 € la journée de 9h ou 10h pour la femme qui fabrique le Jean (découpe, couture, emballage...)
  •  des milliers de litre de Fioul pour le porte conteneur qui parcours plus de 18 000 km depuis la Chine.
  • Le prix bas pousse à la surconsommation et votre visite chez Primark vous laissera une addition d'environ 60 euros en moyenne car vous aurez acheté en plus 2 tee shirts et d'autres choses dont vous n'aviez pas vraiment besoin. 
  • De plus la faible qualité des petits prix entraîne souvent des coutures mal finies qui vont craquer rapidement, vous obligeant à racheter avec une fréquence très importante ces vêtements peu cher qui ne durent pas.

mode pas chère

Finalement, lorsque l’on achète un vêtement qui a été fabriqué localement via un processus respectueux d'un juste salaire pour la personne qui travaille et respectueux de l’environnement il est normal de voir un prix à la hausse.

C’est le coût d’une consommation de qualité plus viable, plus durable pour notre planète et plus respectueuse des hommes et des femmes de la filière textile qui nous habillent. Pour développer une mode éthique nous sommes convaincus qu’il est nécessaire aujourd’hui de consommer moins et mieux, c’est à dire local.

 

Le textile Français : plus écologique, plus social, donc moins cher pour la planète

En France nous avions une très belle industrie du textile il y a quelques années, notamment dans le Nord et dans les Vosges ainsi qu’un excellent savoir-faire en couture, en dentelles et en tricot. Après une longue période de désinvestissement, cette industrie semble aujourd’hui vouloir se développer à nouveau en France. Les exportations de l’industrie textile française ont légèrement progressé en 2016 (8,8 milliards d'euros) tandis que les importations sont restées stables (16 milliards).

L’industrie textile en France représente encore environ 2 400 entreprises fabriquant des fils, des tissus et des textiles destinées à l’habillement, à l’ameublement ou à un usage technique.

Le nombre d’emplois s’est stabilisé avec presque 60 000 emplois salariés. Il y en avait 10 fois plus à la belle époque. Nous sommes le deuxième pays européen producteur de textiles techniques ou instrumentés, après l’Allemagne. Et la recherche sur les produits innovants est très active.

Chez Chaussettes Orphelines, nous participons à cette recherche en travaillant sur notre fil 100% recyclé. Entourée d’ingénieurs et de filateurs français, Marcia de Carvalho a permis en trois ans de créer ce nouveau fils. Elle a reçu le 1er Prix de l’innovation de la Ville de Paris en décembre 2017.

remise du prix chaussettes Orphelines

Marcia de Carvalho - notre créatrice - à la soirée de remise de Prix de l’Innovation à l’Hôtel de Ville de Paris le 13 décembre 2017

De plus, en évitant les déchets textiles avec le recyclage des chaussettes (ces petites pièces sont encore majoritairement jetées) Chaussettes Orphelines contribue à la préservation des ressources et limite le gaspillage. En organisant des collectes dans les entreprises et les écoles, elle participe à l’éducation et à la sensibilisation de nombreux publics.

Outre son engagement pour la protection de l’environnement, Chaussettes Orphelines est localisée à Paris, dans le quartier de la Goutte d’Or et fait travailler des ateliers du quartier mais aussi valorise des industriels français pour la transformation des chaussettes collectées en nouveau fil, pour le tricotage et pour la fabrication de ses accessoires et de ses vêtements.

C’est une véritable marque de mode éthique, 100% Made in France, 100% économie circulaire, sociale et solidaire !

 

Pour en savoir plus sur la mode éthique, sur les travers de la mode et les solutions de mode éthique pour consommer mieux, vous pouvez télécharger gratuitement cet ebook complet en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Les personnes qui ont apprécié cet article ont aussi lu l'article suivant :

La mode éthique et responsable : Le concept de Chaussettes Orphelines

 

 

Partagez sur les réseaux sociaux :


Publications précédentes Publications récentes


0 commentaires


Laisser un commentaire

Sachez que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés