icon-account icon-glass
livraison gratuite & etiquette retour offerte pour recycler vos anciennes chaussettes dès 45€ de commande

Quel est l'impact du confinement sur l'environnement ?

Publié par Márcia de Carvalho , le

Quel est l'impact du confinement sur l'environnement ?

-18% d’émissions en Chine durant le confinement

Cela fait plus de deux semaines que nous sommes confinés en France. Nous avons voulu prendre un peu de recul avec vous sur le quotidien pour regarder du côté de notre planète Terre … car oui elle continue de tourner !

Une baisse importante des émissions de gaz à effet de serre

Nous avons encore peu de recul en France mais l’avance de la Chine peut nous servir d’exemple.

Selon une estimation publiée par Carbon Brief (groupe de recherche britannique), les émissions de la Chine ont chuté d’au moins un quart entre le 3 février et le 1er mars 2020 comparé à 2019.

Sur la même période, les émissions de dioxyde d’azote (NO2) ont diminué de 10% à 30% près de Wuhan, l’épicentre de l’épidémie, puis dans d’autres régions du pays.

Vous verrez sur les graphes ci-dessous la comparaison atmosphérique de la Chine autour du Nouvel An Chinois (qui occasionne d’habitude une fermeture d’une semaine de tous commerces).

emissions NO2 Chine

Au niveau mondial, une baisse d’au moins 6% d’émissions de CO2 sur les deux premières semaines de février a été calculée.

En France, selon RTE (Réseau de transport d’électricité), la consommation d'électricité a chuté d'environ 10 % par rapport à une journée normale du mois de mars.

Consommation Electricité RTE

RTE a aussi observé un changement des rythmes de la consommation électrique, avec une baisse le matin mais une demande plus élevée le soir.

Cette baisse est la conséquence de l'arrêt de certains sites de production, des déplacements en voitures, camions ou avions, mais aussi les fermetures des restaurants, musées, établissements sportifs … etc. 

La baisse des émissions a ainsi été constatée à Lille, dans le nord de la France, les bouchons du matin pour entrer ou contourner la ville y sont importants. La preuve en image avec cette carte avant/après le confinement instructive.

 Lilleavantaprès

Cependant, d'après ATMO, l’Association d’observation de l’air, qui a édité ses images, un épisode de pollution atmosphérique aux particules fines (PM10) avait en même temps touché la région Hauts-de-France. 

 « La circulation routière n’est qu’un des facteurs provoquant l’augmentation du taux de PM10, explique ATMO. La diminution de ce simple facteur ne suffit pas pour éviter tout épisode de pollution. Le chauffage, notamment au bois, les activités agricoles et industrielles, qui n’ont pas cessé, y contribuent aussi. De même que la circulation des masses d’air venues du Benelux et d’Europe centrale, la semaine dernière. »

Un autre impact du confinement est aussi mesurable via le trafic aérien, gros consommateur d'énergie, qui a chuté drastiquement ces derniers jours en France :

tweet trafic aerien

Selon l'Union des aéroports français (UAF), le trafic aérien est en baisse de 20% depuis le début du mois de mars.  

Le confinement est-il « bon pour le climat » ?

Toutes ces images pourraient nous amener à penser que ce confinement prolongé aura un impact positif pour le dérèglement climatique. Pas sûr !

Sur les réseaux on trouve des Avant/Après très convaincants …

 avant apres jour

 

 

avant apres nuit

 

À ce jour, personne ne peut assurément répondre à cette question. Tout dépendra de ce que chaque citoyen, État et entreprise feront durant et à la sortie du confinement. 

"Les émissions ont toujours tendance à rebondir après une crise." 
François Gemenne, spécialiste en géopolitique de l’environnement

Selon François Gemenne, directeur du The Hugo Observatory et spécialiste en géopolitique de l'environnement, chercheur en science politique à l'université de Liège (Cedem) et à l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (Cearc), et chercheur associé au Ceri au Médialab de Sciences Po.

Il nous rappelle que « le climat a besoin d'une baisse soutenue et régulière des émissions de gaz à effet de serre, pas d'une année blanche ».

Le confinement ne va donc malheureusement pas sauver notre planète : le réchauffement climatique sera toujours présent. Les premiers signes se font déjà sentir. La Chine, à peine sortie de confinement, voit déjà ses émissions reprendre. Le Canada, quant à lui, a annoncé un plan massif de soutien aux secteurs pétrolier et gazier, ainsi qu’aux secteurs aérien et maritime.

Nous pouvons craindre aussi que cette période de crise pour l’économie ne devienne un argument pour se désister des plans de lutte contre le changement climatique. La Tchéquie et la Pologne demandent déjà l'abandon du Green New Deal européen. 

Au delà de la nécessité pour les Etats de poursuivre leurs engagements, voir de les renforcer, chacun d'entre nous devra poursuivre ses gestes écologiques quotidiens pour apporter sa contribution.

Comment vous pouvez vous engager avec nous ? 

En Chine, le mot «crise» s'écrit avec deux signes : l'un signifie «danger», l'autre «opportunité».

Essayons de tirer les enseignements de cette période et souhaitons que la sortie de crise se fasse au profit de la nature et des Hommes ! Nous croyons en notre modèle économique social et solidaire plus respectueux de l'environnement. Pensons ensemble notre "plan de relance" comme le font les Etats mais en remettant du sens à notre consommation et à notre façon de produire.

Chez Chaussettes Orphelines, nous souhaitons voir cette crise aussi comme une opportunité. C’est un moment charnière où collectivement nous pouvons faire en sorte de faire basculer notre consommation vers des achats plus respectueux de l'environnement !

Comme vous le savez, nous sommes très engagés dans une mode plus responsable et plus éthique. Tous nos produits sont éco-conçus à partir de vos chaussettes recyclées. Toutes les étapes de fabrication sont réalisées en France et nos bénéfices permettent à l'association de réaliser des ateliers pédagogiques pour les enfants du Quartier de la Goutte d'Or ou pour les femmes en hébergement d'urgence.

Triez vos chaussettes orphelines, vos gants, écharpes, bonnets en maille que vous ne mettez plus. Dès que le confinement sera terminé, vous pourrez les déposer dans nos points de collecte ou nous les envoyer.

Profitez-en pour faire un cadeau, pour vous ou pour vos proches, en achetant sur notre boutique en ligne. Toutes vos commandes seront envoyées dès la fin du confinement, ce que nous souhaitons le plus tôt possible :)

Participez à une mode plus respectueuse, une mode plus solidaire. En achetant une paire de chaussettes sur notre site, vous réduisez les émissions de CO2 : chaque kilo de chaussettes recyclées permet d'éviter le rejet de 25 kilos de CO2. Plus nous ecyclons, moins nous polluons !

 RESPECT ENV

 

Sources :

Consommation chinoise et mondiale : https://www.carbonbrief.org/analysis-coronavirus-has-temporarily-reduced-chinas-co2-emissions-by-a-quarter

Consommation française d’électricité : http://www.leparisien.fr/economie/coronavirus-la-consommation-d-electricite-baisse-en-france-17-03-2020-8281761.php

Impact long terme sur le climat : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/changement-climatique-covid-19-bon-climat-vraiment-80213/

 

Les personnes qui ont apprécié cet article ont aussi lu l'article suivant :

La mode éthique et responsable : Le concept de Chaussettes Orphelines

Les Chaussettes Orphelines : 1er Prix de l’Innovation et le label « Fabriqué à Paris »

Le Made in France sauvera-t-il l’industrie française du textile ?

 

Partagez sur les réseaux sociaux :


Publications précédentes Publications récentes


0 commentaires


Laisser un commentaire

Sachez que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés