icon-account icon-glass
Frais de port gratuits à partir de 39€

L'industrie de la mode s'engage à réduire les émissions de CO2 de 30%

Publié par Márcia de Carvalho , le

L'industrie de la mode s'engage à réduire les émissions de CO2 de 30%

Un grand Merci à la créatrice de mode britannique Stella McCartney qui a poussé 43 grandes marques de la Fast fashion a signer un accord historique lors de la COP24 qui s’est achevée le 15 décembre dernier après quasiment deux semaines de négociations à Katowice en Pologne. Cette conférence climat visait à fixer les règles d’application de l’accord de Paris conclu il y a 3 ans.

Les engagements pris par les Etats sont réduction de 30% du CO2 pour la mode à la cop 24jugés insuffisants par la plupart des ONG. Pourtant, la COP 24 a révélé une belle surprise : un engagement de l’industrie de la mode à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 30% d’ici 2030.

Chez Chaussettes Orphelines, nous saluons la signature de cette charte pour une mode éthique dont les principes sont tout simplement nos valeurs constitutives ! Si nous avons réussi avec nos petits moyens à mettre en place le recyclage écologique de milliers de vos chaussettes + la fabrication de notre nouveau fil en France, + la réalisation de nos nouvelles collections de vêtements par des couturières dans un but d'insertion sociale, c'est donc que c'est possible a une plus grande échelle, par les marques que tout le monde connait aujourd'hui. 

Mais voici concrètement les engagements qui ont été pris :

 

Une signature historique pour la 2ème industrie la plus polluante du monde

Sous l’impulsion de  la créatrice britannique Stella McCartney, 43 enseignes de mode ont signé en Pologne la Charte de l’industrie de la mode pour l’action climatique sous l’égide du Secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

De grands noms de la mode, et surtout de la Fast Fashion, ont participé à cet accord : Gap, Esprit, Inditex (Zara et Bershka), H&M, Adidas, Burberry, Puma, Guess, Hugo Boss, Levi Strauss, Salomon ou encore le groupe Kering (Gucci, Yves Saint Laurent, Balenciaga...).

Cette signature est une réelle avancée pour la deuxième industrie la plus polluante au monde (après l’industrie pétrochimique) et critiquée pour ses gaspillages. En effet, lorsque l’on sait que l’industrie de la mode représente environ 10% des émissions de CO2 à l’échelle mondiale, il était temps d’agir !

Patricia Espinosa ONUL'ONU espère que cette industrie servira d'exemple : "L'industrie de la mode a toujours deux longueurs d'avance quand il s'agit de définir la culture mondiale, je suis donc satisfaite de voir qu'elle ouvre maintenant aussi la voie en matière d'action pour le climat", a commenté la responsable climat de l'ONU Patricia Espinosa.  

"Stefan Seidel PumaQuand vous regardez l'industrie de la mode, notre histoire n'est peut-être pas la meilleure en matière de performances environnementales. Alors cette fois nous voulons bien faire, être en avance", ajoute, lors d'une conférence de presse, Stefan Seidel, responsable développement durable chez Puma.

 

Les objectifs de la charte

Les 43 acteurs de la mode se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 30% d’ici à 2030. Concrètement, comment va-t-il se dérouler ?

La charte s’articule autour de 16 objectifs, dont les plus emblématiques sont :

  • privilégier les matériaux à faible impact sur le climat. Il s’agit là de favoriser les circuits cours avec des matériaux locaux. Le Made in France est un exemple concret de mise en œuvre de cet objectif.
  • mettre en place des mesures d'économies d'énergie, notamment ne plus installer de sources d'énergie à base de charbon sur les sites de fabrication.
  • privilégier le transport bas-carbone. Une grande part des émissions de CO2 est encore émise par des véhicules routiers. L’industrie de la mode doit désormais choisir des modes de transport non polluants, utilisant des biocarburants ou des énergies non carbonées.
  • mener une réflexion sur des modèles d’économie circulaire.
  • communiquer auprès des consommateurs et les aider dans la prise de conscience de la problématique climatique
  • collaborer avec la communauté financière et les décideurs pour activer des solutions évolutives

Tous ces principes seront appliqués et développés collectivement par le biais de groupes de travail qui sont convoqués par la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en ce début d’année 2019.

Espérons donc que les premières mesures arrivent très vite ! Nous espérons surtout que des sanctions seront mises en place pour les signataires qui ne respecteraient pas les engagements pris dans la Charte.

Ensemble, nous étions précurseurs, continuons à consommer mieux

la mode réduits ses émissions de CO2La signature de cette charte permet au consommateur de prendre conscience de la problématique environnementale que la fast fashion a engendrée depuis plusieurs années. Espérons que les engagements pris seront tenus et ne sont pas qu’une action de communication visant à redorer l’image des grandes marques.

Une chose est certaine, vous et nous, étions précurseur dans cette prise de conscience et les actions correctrices !

Grâce à vous, chaque kilo de chaussettes recyclées évite l’émission de 25 kg de CO2 !

Un grand merci et un encore plus grand BRAVO !!! Continuons ainsi ensemble à sauver le monde ;-)

Et parce qu'il faut bien commencer par un bout : nous avons choisis les pieds ;-)

Vous aussi vous pouvez participer à l'effort de slow fashion écologique de Chaussettes Orphelines :

Soit en achetant directement dans notre boutique en ligne des chaussettes, des gants, un bonnet, une écharpe, un porte-monnaie pour participer à notre modèle d'économie circulaire.

 écharpe recyclée

Soit en nous apportant vos chaussettes usagées ou orphelines pour que nous puissions faire du fil recyclé avec lequel nos couturières vont donner vie à de nouveaux vêtements, des chaussettes bien sûr, mais aussi des robes, des pulls et toute une collection de vêtement mis au point par notre créatrice de mode Marcia de Carvahlo.

chaussettes à recycler réception des chaussettes

 

Si vous souhaitez tout savoir sur l'impact de l'industrie de la mode sur notre environnement, nous vous offrons gratuitement un ebook complet sur l'impact de la mode sur la planète, cliquez sur le bouton ci-dessous pour télécharger votre e-book :

téléchargez votre ebook gratuit

Partagez sur les réseaux sociaux :


Publications précédentes Publications récentes


0 commentaires


Laisser un commentaire

Sachez que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés