icon-account icon-glass
livraison gratuite & etiquette retour offerte pour recycler vos anciennes chaussettes dès 45€ de commande
Suivez-nous sur :

Bilan carbone : vos chaussettes ont-elles fait le tour du Monde ?

Publié par Márcia de Carvalho , le

Vos chaussettes ont-elles fait le tour du Monde ?

Le transport de marchandises et l’industrie textile représentent aujourd’hui chacun 10% des émissions de CO2 mondiales. La mode est la seconde industrie la plus polluante dans le monde. Du côté des transports, les émissions mondiales sont en constante augmentation.

Nous vous avions déjà parlé dans ce précédent article de l’impact environnemental désastreux de la culture et du traitement du coton. Utiliser du fil recyclé, c’est des milliers de litres d’eau économisés et des écosystèmes préservés. L’engagement de Chaussettes Orphelines ne s’arrête pas aux matières premières !

Examinons ensemble une étape importante - et très génératrice de gaz à effet de serre - les transports !

Non, vos chaussettes orphelines ne quittent pas la France !

 

Cycle de vie d’un vêtement

CYCLE DE VIE

Pour connaître les effets d’un produit sur la planète, il existe une méthode qui s’appelle l’Analyse de Cycle de Vie (ou de son petit nom ACV). Cette méthode peut être appliquée sur les vêtements.

Elle étudie chaque étape du vêtement : de la production de matières premières à sa fin de vie (ou son recyclage dans notre cas).

Certaines étapes vont avoir des conséquences sur l’eau, l’air, la biodiversité, l’écosystème local…

Le transport est une étape très spéciale car elle intervient à plusieurs moments du cycle de vie d’un vêtement :

  • lors de l’acheminement de la matière première à son lieu de production (pour obtenir du fil)
  • vers les ateliers de confection (pour tisser le vêtement)
  • lorsque vous vous rendez en magasin ou que vous êtes livrés chez vous (à l’achat)
  • et enfin lorsque votre vêtement est récupéré dans des bennes par exemple (au recyclage)

Vous imaginez les voyages qu’a déjà fait votre dressing ?

Heureusement, tous les vêtements ne prennent pas l’avion en classe affaires !

 

Les différents types de transports et leurs impacts

La majorité des marchandises (d’autant plus les vêtements) ne sont pas acheminés en avion. Qui, on le rappelle est le mode de transport le plus polluant.

Le transport par bateau (ou fret maritime) est le second plus important après le transport routier.

 TRANSPORT

Malgré cet impact carbone assez important, le transport par bateau est en fait l'option la moins chère et la plus économe en carbone pour les longs trajets. Un gros navire émettra environ 10 grammes de dioxyde de carbone pour transporter 1 tonne métrique de fret sur 1 kilomètre. C'est à peu près la moitié d'un train, un cinquième d'un camion et près d'un cinquantième de ce qu'un avion émettrait pour accomplir la même tâche. 

C’est pour cela que le fret maritime est choisi pour transporter les vêtements de « fast fashion » provenant majoritairement d’Asie.

 

Le long voyage de votre dressing

Pietra Rivoli a suivi le cycle de vie d’un t-shirt (le classique que l’on a toutes et tous dans sa garde-robe). Elle le raconte dans son livre « Les aventures d’un tee-shirt dans l’économie globalisée ». D’après ses calculs et ceux de l’ADEME, le transport représente entre 3 et 5% de l’impact du vêtement.

Le pourcentage peut sembler faible tant que vous n’apprenez pas qu’en moyenne un t-shirt peut parcourir 40 000KM (sans vous dedans bien sûr!).

Un t-shirt voyage en moyenne 40 000 km avant que vous puissiez le porter.

 Absurde, n’est-ce pas ? Et ce n’est pas fini !

 

Le « Made in France » from China

Lorsque vous voyez un article « Made in France », cela ne veut pas dire qu’il n’a pas fait le tour de la Terre. En effet, il s’agit bien d’un article de fabrication française mais les matières premières ont peut-être été cultivées, tissées, collectées ailleurs qu’en France.

La mode Made in France participe à la vie économique et sociale de la France, elle permet aussi d’optimiser les déplacements entre les lieux où le produit est fabriqué et les endroits où ils sont distribués (en magasin ou directement chez des particuliers).

Le Made in France, ce n'est pas toujours l’assurance
d’un bilan carbone réduit

Si l’on prend l’exemple d’un vêtement en coton, le coton ne poussant pas en France, il viendra sûrement d’Inde, de Chine ou des États-Unis.

Avec la matière recyclée, nous sommes sûrs qu’elle est présente sur place, c’est un cercle vertueux.

 

Commander en ligne et le fameux « dernier kilomètre »

Acheter local ! Est-ce que cela veut dire chez le commerçant de votre quartier ?

Peu importe si nous achetons un vêtement en ligne ou dans notre rue, cet article a potentiellement déjà parcouru le monde sous une forme ou une autre, et a eu un impact considérable sur l'environnement jusqu'à ce point de son voyage.

La vraie différence entre la livraison dans un point de vente et dans votre boîte aux lettres, c’est que l’on appelle le « dernier kilomètre ».

La « lettre suivie » est apportée avec le courrier, pas d’ajout du « dernier kilomètre » pour nos livraisons.

Il s’agit de la distance entre le dépôt de stockage d’un transporteur et chez vous. Pour des questions de temps, les livreurs tentent d’optimiser leurs déplacements.

Plusieurs choix s’offrent à vous pour réduire l’impact du dernier kilomètre :

  • Privilégier la livraison par lettre suivie, celle-ci est livrée avec le courrier par le facteur : pas de déplacements superflus ! Nous vous proposons cette option lors de la commande.
  • Faire des commandes groupées pour vous, votre famille (comme avec nos abonnements de chaussettes) ou en regroupant les commandes de vos ami·e·s.
  • Utiliser les points de retrait: ils sont livrés d’un nombre important de colis et vous en profitez pour faire vos courses par exemple au moment de récupérer votre colis.
  • Acheter dans les points de vente listés sur notre site :https://chaussettesorphelines.com/pages/points-de-vente-et-points-de-collecte

 SAC REGINA

Des solutions voient le jour progressivement comme les casiers à colis ou les livreurs à vélo. Des tests sont même faits sur des drones livreurs mais ce ne sera pas pour demain !

 

Et Chaussettes Orphelines ?

Chez Chaussettes Orphelines, le bilan carbone du transport de nos chaussettes est bas !

Par essence, le recyclage de vos chaussettes évite d’importer des matières premières de l’autre bout du monde.

Notre partenaire filateur est installé dans le Sud-Ouest de la France, il récupère l’ensemble des chaussettes et produit le fil recyclé. Ce sont plus de 10 tonnes de chaussettes depuis 10 ans qui ont été recyclées !!!

Pour découvrir comment est produit le fil recyclé

 Marcia de Carvalho

Une fois que les bobines de fil sont prêtes à être utilisées, elles sont expédiées en fonction de nos besoins auprès de nos tricoteurs et tisseurs situés dans le Sud-Ouest, le Centre ou l’Est de la France. 

Toutes les chaussettes, gants, bonnets, écharpes, accessoires que vous achetez chez nous n’ont pas quitté la France !

Tous nos modèles sont disponibles dans notre atelier-boutique au 2 rue des Gardes dans le 18ème arrondissement de Paris.

Et si vous habitez trop loin pour venir, nous prenons soin d’expédier vos commandes depuis Paris en utilisant le réseau de La Poste déjà bien en place.

Vous aussi vous pouvez participer à l'effort de Chaussettes Orphelines :

- Soit en nous apportant vos chaussettes usagées ou orphelines pour que nous puissions faire du fil recyclé avec lequel nos partenaires vont donner vie à de nouveaux vêtements, des chaussettes bien sûr, mais aussi des robes, des pulls et toute une collection de vêtements mis au point par notre créatrice de mode Marcia de Carvahlo.

- Soit en achetant directement dans notre boutique en ligne des chaussettes, des gants, un bonnet, une écharpe, un porte monnaie ou un porte carte pour participer à notre modèle d'économie circulaire.

Avec Chaussettes Orphelines, participez à une mode plus respectueuse, une mode écologique. Plus nous recyclons, moins nous polluons !

Chaussettes Laska Gants en fil recyclé de chaussettes orphelinesPorte monnaie en fil recyclé

Chaussettes Orphelines est une véritable marque de mode éthique, 100% Made in France, 100% économie circulaire, sociale et solidaire !

 

Si vous souhaitez tout savoir sur les vrais travers de la mode d'aujourd'hui,nous vous offrons gratuitement un eBook complet sur ce sujet, cliquez sur le bouton ci-dessous pour en apprendre davantage sur les dessous de la mondialisation :

 

téléchargez votre ebook gratuit mode et mondialisation

 

Les personnes qui ont apprécié cet article ont aussi lu l'article suivant :

La mode éthique et responsable : Le concept de Chaussettes Orphelines

Les Chaussettes Orphelines : 1er Prix de l’Innovation et le label « Fabriqué à Paris »

Le Made in France sauvera-t-il l’industrie française du textile ?

 

 

Sources :

  • Pietra Rivoli, « Les aventures d’un tee-shirt dans l’économie globalisée » (Fayard, 2017)
  • https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/rapport_technique_prospective_consommation_novembre_2015.pdf
  • https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/pollution-transport-co2-part-emissions-1017/
  • https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/104000665.pdf
  • https://docplayer.fr/10650621-Chaussettes-kindy-mise-en-place-d-une-eco-logistique.html
  • https://goodonyou.eco/international-shipping

 

Partagez sur les réseaux sociaux :


Publications précédentes Publications récentes


0 commentaires


Laisser un commentaire

Sachez que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés